Bonne année 2012 à tous

Ce n’est pas parce que le chômage atteint des niveaux records, que l’endettement des États dépasse le supportable et que la température moyenne à la surface de la terre est la plus forte depuis un siècle qu’il ne faut pas garder espoir pour cette année 2012 qui commence. Au contraire, cette situation doit nous faire réagir à notre échelle : « Penser global, agir local ».

Chaque jour nous avons l’occasion d’influer, modestement, sur ces grandes tendances qui menacent l’équilibre de notre société. D’abord en privilégiant les circuits courts pour notre alimentation ou nos achats et quand on décide, malgré tout, d’acheter des litchis pour les repas de fêtes autant privilégier ceux qui viennent par bateau de Madagascar plutôt que ceux qui sont acheminés par avion de l’île Maurice, l’impact écologique est bien moindre.

J’en profite pour vous conseiller la fréquentation du marché de Claix le vendredi matin, de Pont de Claix le dimanche ainsi que celle des commercants de Claix et du magasin Gamm vert de Varces qui distribue les excellents produits des fermes du Trièves et du Vercors.

Sans pour autant tomber dans le protectionnisme économique, le retour aux achats «Made in France» est une réponse à l’augmentation du chômage et à la délocalisation de notre industrie. J’en veux pour preuve le succès commercial de la tablette numérique dédiée à la cuisine (QOOQ) qui est fabriquée en France et vendue au même prix que ses concurrentes asiatiques.

Quant aux déficits publics, ils sont la conséquence d’une fuite en avant des politiques en réponse à une demande sans cesse croissante des citoyens… Qui aura le courage d’arrêter ce cercle infernal ?

Vous le voyez, par ces quelques exemples, nous pouvons tous agir sur cette situation qui pourtant semble nous échapper.

Je formerai donc le vœu pour qu’en 2012, ensemble, nous prenions chacun notre part de responsabilité dans cette lutte pour le retour aux grands équilibres.

Bonne année 2012 à tous!

6 Commentaires

  1. Je vous souhaite une très bonne et belle année 2012.

    Répondre
  2. Influencer modestement les grandes tendances Oui c’est l’affaire de tous. Sous la municipalité Gavory nous avons développé le commerce local. Gardons le et oublions La Carte Metro Bonne annee

    Répondre
  3. Bonsoir,

    Bruno, tu nous as concocté un beau message d’espoir mais il y a un paragraphe avec lequel je suis en contradiction !
    C’est celui sur les déficits publics.
    En effet, en 1993, la part du PIB pour les dépenses publiques (charges régaliennes de l’état) était de 55%.
    En 2008, ce n’est plus que 52,3 % du PIB qui est affecté à ces dépenses publiques. Ce n’est donc pas une fuite en avant (ou le style Sarko « on vit au-dessus de nos moyens ») qui est la cause de la dette, mais plutôt l’absence de rentrée d’argent dans les caisses de l’état suite aux cadeaux fiscaux aux plus riches (entreprises du CAC40 par ex qui ne paient que 8% d’impôts).
    De plus, la flexibilité du travail (entrainant la baisse des salaires), la pression accrue sur les salariés (augmentant la productivité) ont entrainé un transfert de 150 milliards d’€ chaque année du monde du travail sur celui de l’actionnariat !
    De l’argent, il y en a donc beaucoup, le tout serait de le redistribuer à ceux qui bossent et pas à ceux qui regardent les autres bosser en spéculant à la bourse !
    Désolé Bruno, je ne cherche la polémique, mais j’en ai marre de cette pensée unique qui nous laisse croire que nous sommes tous des nantis, gros faignants qui vivons au crochet de la société.
    Ma bonne résolution de 2012 sera, comme celle de 20… à 2011, de lutter par tous les moyens qui seront mis à ma disposition contre cette oligarchie bien pensante qui mène le monde du fric !
    Comme tu as parlé d’un blog où peut régner la démocratie et la discussion, je ne me suis pas géné !
    Meilleurs voeux pour 2012 !
    Daniel

    Répondre
  4. Que l’année 2012 soit une année d’espoir, de bonnes volontés, d’amélioration et chacun trouve sa place dans le monde du travail…

    Répondre
  5. Que cette année soit également la plus heureuse et la plus lumineuse possible sur le plan humain dans notre environnement proche. Il y a des yeux qui donnent la lumière et d’autres sont faits pour la recevoir, que chacun trouve son bonheur.

    Répondre
  6. … Et bien, ya-plu-ka ! Bonne année à tous, et que le monde arrête de marcher sur la tête pour une fois ! :-)

    Répondre

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *