Conseil municipal de Claix du 18 mars 2010 – 1ère partie

Comme pour les derniers des conseils municipaux, je vous propose, de lire le compte rendu exhaustif qu’en a fait Claix Rainette, ils sont imbattables en rapidité d’exécution sur ce domaine et je les félicite.

Pour ma part, je vais me livrer à une analyse détaillée des deux principaux sujets de ce conseil municipal : le budget primitif 2010 (aujourd’hui) et le Plan climat de Claix d’ici quelques jours.

Le budget primitif de 2010

En une dizaine de minutes, montre en main, nous avons vu défiler les prévisions de recettes et de dépenses pour l’année 2010 (voir les photos des transparents enfin d’article) et nous avons eu très rapidement la conclusion qu’il fallait augmenter le taux des impôts de 2% (soit 4% en réel puisque les bases de l’imposition augmentent aussi de 2 % cette année).

Ok! Mais pourquoi ou pour qui ? Pour plus de services aux Claixois répond le Maire… Ah bon lesquels ? On n’en saura pas plus.

15 millions d’Euros de dépenses ont été votés jeudi soir, (dont la plus grande partie sort de votre poche, que ce soient en impôts directs, ou en reversements de l’état) sans que l’opposition ou le public présent n’aient la moindre explication sur l’usage qui va en être fait !

Quels investissements seront réalisés ? Comment vont se répartir les dépenses ? Mystère ! D’ailleurs le détail des chiffres n’a été donné qu’à un seul exemplaire à l’opposition… Personne n’a pu suivre (même dans la majorité) et encore moins répondre aux questions posées lors de cette présentation.

En conclusion… on n’a pas tout compris mais on vote (la majorité pas l’opposition) et on vous fournira les réponses plus tard.

Voilà pour la forme, sur le fond c’est plus grave :

Quand on regarde de près les quelques chiffres présentés, on découvre un « reste à réaliser » (RAR) de  829 000 Euros et un résultat excédentaire de 318 000 Euros en 2009. Ce qui veut tout simplement dire que l’on a perçu trop d’impôts en 2009 (les 318 000 Euros) et qu’on a pas terminé les travaux prévus en 2009 (pour 829 000 Euros)… à quelques détails techniques près.

Comme cet argent est quand même dans les caisses municipales… on constate tout simplement que les Claixois, en étant ponctionnés trop tôt, jouent le rôle de banquier pour la commune !

Et là on retrouve notre bon père de famille qui gère la commune avec un matelas financier sous le coude (on sait jamais, ça peut servir pour les jours difficiles ?!) au détriment d’une gestion financière plus rigoureuse et moins consommatrice en impôts !

Sur un autre sujet, pour vous donner le ton de ce conseil municipal, voila une petite vidéo sur la réaction de Bertrand Lachat, qui présidait la séance lors de la présentation du compte administratif 2009, après l’attaque de Thierry Lande sur les cotisations de retraites (tout à fait légales) des 2 adjoints Bernard Guillaud et Bertrand Lachat.

A très prochainement pour la suite…

… qui traitera du plan Climat voté à l’unanimité par le Conseil municipal.

.

 

 

1 commentaire

  1. On n’a pas tout compris mais on vote…C’est le ressenti habituel. que se soit pour le budget ou dans d’autres domaines. Peut être les élus de la majorité bénificient-ils d’une initiation en amont des conseils municipaux leur permettant d’approuver les délibérations ?
    autrement pourquoi comprendraient ils ce qui n’est pas expliqué lors des séances publiques.

    Répondre

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *