Warning: Constant WPLANG already defined in /homepages/13/d142134170/htdocs/claixnat-wp/wp-config.php on line 79
Les suites médiatiques du conseil municipal du 10 mars 2010 à Claix - Claix Naturellement

Depuis que nous avons appris dans le Claix Mag N°76 que « L’espace d’expression culturelle est différé », l’équipe municipale en place essaye de justifier sa position face aux interrogations légitimes de ceux qui avaient cru aux promesses électorales de mars 2008.

Normal me direz-vous, on peut changer d’avis si les circonstances l’exigent, ça s’appelle de la bonne gestion.

D’ailleurs quand on lit, toujours dans le Claix Mag N°76 : « Malheureusement, le travail effectué ensuite sur le plan de la programmation financière a révélé, compte tenu de la conjoncture économique, et au vu du désengagement du Conseil Général, moteur de nombreux autres financements, qu’un report est souhaitable. » on se dit que finalement la décision de report est très sage. D’ailleurs le Comité Consultatif et le Groupe de Travail se sont ralliés à cet avis sur la base de ces informations.

Ce n’est pas l’avis de tout le monde que ce soit l’opposition municipale lors du conseil municipal (voir la vidéo) ou Claix Naturellement qui s’est déjà exprimé sur le sujet dans la lettre ouverte adressée au Comité Consultatif et au Groupe de Travail qui se résume en 3 points :

  • Cet investissement n’a jamais été programmé dans le budget communal.
  • Le choix des investissements municipaux de ce mandat s’est délibérément tourné vers d’autres priorité au dépend de cette salle.
  • En laissant grandir le projet au-delà des possibilités financières de la commune, il était condamné d’avance.

Comme le sujet est ensuite évoqué en Conseil municipal, notre Maire argumente et le Dauphiné Libéré, fidèle à la tradition, dans son compte rendu, 2 jours plus tard écrit : « Le Maire … a expliqué que le projet de salle traînait du fait de la mauvaise volonté des autres élus du canton. »

Dès le lendemain dans le DL, des précisions étaient apportées par Michel Octru : la mauvaise volonté des élus ne concernait pas spécifiquement le retard pris par la salle culturelle :

DL-2011-03-12-CM-du-10-mars-2011-Precisions.jpg

Vous verrez dans la vidéo ci-dessus que le compte rendu du DL n’était pas faux puisque le Maire explique que les réunions qui n’ont pu se tenir à cause de Brigitte Périllié la conseillère générale du Canton et de la mauvaise volonté de 3 maires du canton concernaient 2 sujets : la salle festive et le terrain de foot.

Mais où la surprise est de taille, c’est que dans ce rectificatif nous découvrons une troisième raison qui a conduit à l’abandon du projet (après le désengagement du Conseil Général et la mauvaise volonté des élus du Canton) :

Le Conseil Général n’a pas étudié le dossier de financement de la salle festive parce que l’avant-projet détaillé n’a pas été fourni par la Mairie !

3 interventions municipales sur le sujet (Claix Mag, Conseil Municipal et DL) 3 explications différentes. A quand la 4ème ?

Malheureusement cette troisième explication nous conforte dans notre analyse (voir les 3 points de la lettre ouverte au Comité Consultatif) et nous pensons que les électeurs ont été trompés sciemment par une équipe qui a inscrit le projet de salle festive dans son programme uniquement pour se mettre à la hauteur du programme des 2 autres équipes et ne pas perdre ainsi les quelques dizaines de voix qui lui ont permis d’être élue !