Warning: Constant WPLANG already defined in /homepages/13/d142134170/htdocs/claixnat-wp/wp-config.php on line 79
Quelle coopération inter communale ? - Claix Naturellement

Grenoble_Tassin_1638.jpg

La pression monte dans l’agglomération grenobloise et dans le Vercors en attendant le verdict de la Préfecture qui doit tomber vendredi 22 avril 2011 sur le Schéma Département de Coopération Intercommunale.

SDCI ? Mais qu’est-ce donc ?

Extrait de l’excellente brochure explicative mise à disposition par le Ministère de l’Intérieur :

L’objectif est d’arriver à une couverture intégrale du territoire par des intercommunalités au plus tard le 1er juin 2013. Pour atteindre cet objectif, les Préfets mèneront avec les élus locaux, dans chaque département, un travail conjoint afin d’achever, de simplifier et de rationaliser la carte intercommunale:

  • des schémas départementaux de coopération intercommunale qui seront élaborés avant la fin de l’année 2011 ;
  • l’application de ces schémas en 2012 et 2013.

Mais le plus anxiogène pour nos élus locaux est le sort de la Communauté de Commune de Grenoble, la Métro. Il y a de bonne chance que la Préfecture propose le passage en Communauté Urbaine, ou pourquoi pas le passage en Métropole : Grenoble Alpes Métropole pourrait devenir une Métropole !

La Métro aujourd’hui c’est une communauté de 27 communes avec un peu plus de 400 000 habitants et des compétences que l’on connaît bien (voir sur le site de la Métro). Pour avoir le statut de « Métropole », il faudrait passer à 500 000 habitants (450 000 pour une communauté urbaine). Dans un cas comme dans l’autre le périmètre de la Métro se rapprocherait singulièrement du Grésivaudan, de Vizille et du Voironnais !

Quant au Vercors, les réactions des élus ne sont pas faites attendre, lors de la dernière réunion de Communauté de Communes du Vercors ils ont dit « Non à la mammouthisation ». A l’opposé de ce que déclare Marc Baïetto : « on ne peut pas vouloir rester seul dans son coin et ensuite demander la solidarité aux autres ! » Des débats musclés en perspective !

Mais concrètement quelles sont les conséquences pour la Métro ?

A quelques détails près pour Grenoble (mais nous aurons l’occasion d’y revenir plus longuement en particulier sur l’élection des représentants des communes), cela étend les compétences à l’urbanisme, à l’eau et à quelques voiries ! Je vous propose d’attendre la proposition du Préfet, vendredi 22 avril 2011, avant de rentrer dans le détail des conséquences. Pour les impatients, vous pouvez parcourir le site dédié à cette réforme.

Rassurez-vous, cela ne fait pas disparaitre les communes mais ça demande des élus plus dynamiques et plus impliqués que ceux que l’on connaît actuellement pour défendre la cause communale.

Dans une structure plus grande et plus compliquée, ça met notre Maire actuel hors-jeu, lui qui n’assiste pratiquement jamais au conseil de communauté et qui n’a pas réussi à monter les 2 derniers dossiers de demande de subvention (Salle festive et École de Pont Rouge).