Warning: Constant WPLANG already defined in /homepages/13/d142134170/htdocs/claixnat-wp/wp-config.php on line 79
Plan climat de Claix : rien à voir, rien à dire ! - Claix Naturellement

plan-climat.jpgIl n’a échappé à personne, à l’issue des élections européennes de 2009 et des régionales de 2010, que la sensibilité environnementale avait très nettement augmenté dans l’électorat Claixois (comme ailleurs, d’ailleurs !).

Aujourd’hui, il ne s’agit pas de savoir qui est plus vert que l’autre mais de répondre aux préoccupations environnementales légitimes des Claixois. Le Plan Climat local et sa charte d’engagement 2009 – 2014, présentés lors du conseil municipal du 18 mars 2010, étaient une bonne occasion pour cela !

En préalable, il a été rappelé que les actions environnementales de Claix s’inscrivaient dans le Plan Climat 2009 – 2014 de la Métro (en savoir plus sur le sujet).

Pour mémoire, le Plan Climat de la Métro vise des objectifs très précis :

  • réduire de 14% les émissions de CO2 du territoire par rapport à 2005,
  • réduire de 14% la consommation énergétique par habitant par rapport à 2005,
  • augmenter la part des énergies renouvelables pour atteindre 14% de l’énergie consommée.

La présentation du Plan Climat de Claix a été une longue litanie d’actions environnementales (cf. le compte rendu du dernier conseil municipal par Claix Rainette), un passage en revue de tout ce qui allait être fait sur le sujet. Ce que j’en ai retenu :

  • une volonté des élus de la majorité de traiter le sujet, résultats des élections obligent,
  • un manque d’engagement sur des résultats concrets,
  • un manque d’innovation flagrant.

Le Plan Climat de Claix est pavé de bonnes intentions. En restant volontairement flou sur les objectifs, cela permettra à coup sûr à nos élus, d’assurer, même si le chantier est resté en panne, qu’ils auront tenus leurs engagements au moment de rendre des comptes aux électeurs en 2014.

Entrons un peu plus dans le détail.

Concernant le débat qui a suivi la présentation du plan climat (vidéo ci-contre – montez le son bien qu’il n’y ait pas grand chose à écouter), la parole a bien sûr été donnée à Henri Pétrone, conseiller municipal d’opposition, élu du groupe Vivre Ensemble à Claix, membre du conseil départemental des verts de l’Isère (Confédération écologiste – Parti écologiste). On aurait pu s’attendre, de la part de celui qui représente la composante verte au sein de Vivre Ensemble à Claix, à un avis circonstancié sur le dossier, à quelques remarques sur l’amélioration possible de la charte que le groupe d’opposition avait en main ou à toutes autres interventions… Rien ! Mais alors rien du tout ! Muet comme une carpe ! Henri Pétrone tétanisé, comme l’ensemble du Groupe Vivre Ensemble à Claix sur le Plan Climat de Claix ! Il a simplement demandé à voir le dossier et a voté le plan climat sans l’avoir vu !

Nos élus ont passé plus de temps à disserter de la qualité du compte rendu du précédent conseil municipal que du plan climat qui traite des actions environnementales de la commune pour les 4 prochaines années !

Michel Octru, qui n’en perd pas une pour attaquer l’opposition, en a profité, pendant cette délibération, pour régler quelques comptes sur les embauches de complaisance et nos élus ont validé à l’unanimité (29 sur 29) le Plan Climat de Claix. Pas de débats, pas de questions, sujet suivant !

Pour mesurer le flou artistique entretenu autour des objectifs réels du plan climat, je vous propose de voir, en vidéo, l’intervention de Michel Cuaresma, dans le cadre de la délibération sur le budget. Il interroge le Maire sur l’augmentation des dépenses d’électricité et la réponse de notre premier magistrat est plus que fumeuse !

Faire croire que la facture d’électricité est passée de 190 000 € à 257 000 € pour quelques lampadaires supplémentaires ou que ça pouvait venir de l’augmentation du prix de l’électricité ! On mesure la méconnaissance du sujet par le Maire !

Pour info, les prix de l’électricité augmentent comme l’inflation et pas dans les proportions de la dépense Claixoise ! Quant à son explication sur le prix du pain, il se f… du monde !

Un petit exemple pour vous montrer ce qui se passe réellement à la Mairie du côté du développement durable : lors de cette séance du conseil municipal, nous avons tous constaté qu’il faisait trop chaud dans la salle du Conseil Municipal. Impossible de baisser le chauffage (Gilles Baguet a essayé sans succès de régler le thermostat) ! Mais ça n’a pas perturbé nos élus qui ont validé le Plan Climat de Claix. C’est d’ailleurs une habitude dans cette salle où le Maire laisse faire… pour ne pas affronter les quelques frileuses qui rouspètent quand la température descend en dessous de 25°! On voit là l’écart entre une volonté affichée (mais non chiffrée) de s’engager en faveur des économies d’énergies et les pratiques municipales de tous les jours !

Ma conclusion sera très synthétique :

La majorité municipale traite la protection de l’environnement comme un enjeu électoral, sans convictions ! Le résultat, c’est une méconnaissance du sujet, une liste d’actions à la Prévert sans réels engagements… pour ne pas à avoir de comptes à rendre lors des prochaines échéances ! Circulez, il n’y a rien à voir !

Quant à Vivre Ensemble à Claix, ils se contentent de surfer sur la vague et affichent, dans leurs communications, la façade verte que leur amène Henri Pétrone… qui lui n’a rien à dire sur le sujet !

Pour ce qui concerne les innovations, inexistantes dans ce Plan Climat local, Claix Naturellement vous en proposera quelques unes dans de prochains articles.