Warning: Constant WPLANG already defined in /homepages/13/d142134170/htdocs/claixnat-wp/wp-config.php on line 79
Dans les transports en commun de la région Grenobloise

Grenoble tram EL’été c’est l’occasion de modifier un peu ses habitudes et c’est ce que je fais régulièrement pour les transports. Lundi 28 juillet, de retour de Paris, j’avais prévu de rejoindre Claix en transports en commun depuis la gare de Grenoble.

Deux options s’offraient à moi pour ce trajet : passer par Seyssins pour prendre la ligne 58 ou rejoindre Claix Pont Rouge pour prendre la même ligne mais dans l’autre sens. C’est cette deuxième option que j’ai choisi, une bonne occasion de tester la nouvelle ligne E de tram.

C’est parti pour près de 2 heures de voyage :

Descente du TGV à 12h40, je rejoins à pied l’arrêt des tram A et B à coté de la gare de Grenoble, mon sac de voyage à la main.

Quelques minutes d’attente et un tram B pointe le bout de son nez. Je valide ma carte de transport et me voilà en route pour la correspondance avec le tram E à l’arrêt Alsace Lorraine.

12h50 je débarque à Alsace Lorraine et comme le tram E n’est pas en vue, j’en profite pour acheter un sandwich (poulet mayonnaise), c’est toujours ça de pris !

Je rejoins tranquillement à pied la ligne E et une fois sur place je consulte mon smartphone pour connaître les horaires de ligne 58.  Sur l’application Station Mobile je vois 2 possibilités pour prendre le 58 à Claix Pont Rouge : 13h12, mais là ça va être un peu juste, ou 13h48… bon on verra sur place.

Quelques minutes plus tard le tram E arrive. Je revalide ma carte de transport et hop me voilà dans la nouvelle ligne de tramway.

Mes impressions : les voitures ont un air connu de ligne A mais c’est nickel et confortable. Entre les feux aux carrefours et les arrêts on a l’impression que ce tram avance très lentement mais on rejoint rapidement le terminus à Louise Michel. Ce qui surprend c’est l’absence de virages sur cette partie de ligne et le confort que ça procure.

Arrivée à Louise Michel, la correspondance est proche, juste une voie à traverser. Je m’installe confortablement et j’attends de nouveau quelques minutes. Je consulte l’heure, le bus n’arrive pas, le 58 de 13h12 partira donc sans moi. A mon avis la coordination entre la ligne E et le bus N°1 pourrait être améliorée.

7-8 minutes plus tard le bus arrive, je monte et je valide une troisième fois mon titre de transport.

Arrivée à Claix Pont Rouge à 13h20 : 28 mn à attendre pour prendre la ligne 58 pour monter au centre du Bourg.

Je décide d’en profiter pour rendre une petite visite à Eric de la Piazza et déguster un tiramisu (je vous les conseille) avec un café pour terminer mon repas commencé à Alsace Lorraine avec un sandwich.

La Piazza Claix

13h45, le tiramisu avalé, je me rends à l’arrêt du 58 devant le Collège Pompidou.

13h55 toujours pas de 58 ! Mais qu’est-ce qu’il se passe-t-il donc ?

Je consulte la fiche horaire sous l’abribus qui m’indique que nous sommes en période jaune et que les horaires c’est 13h30 (je dégustais mon tiramisu) ou 14h03 alors que l’application Station Mobile indique fièrement 13h12 et 13h48 (je viens de vérifier une nouvelle fois !).

Bon il ne me reste plus qu’à attendre le 14h03 qui arrive à 14h05.

Je fais signe au chauffeur, je monte dans le bus, je revalide pour la quatrième fois mon titre de transport et là, surprise, je suis débité d’un deuxième voyage. Probablement parce que le SMTC et/ou la TAG n’imaginent pas qu’un seul voyage puisse durer aussi longtemps !

Avenue de Belledonne, j’en profite pour jeter un œil sur le compteur de vitesse du bus lorsque nous roulons dans la nouvelle zone 30 : 45 km/h ! Je le fais remarquer au chauffeur qui hausse les épaules, ça n’a pas l’air de le déranger.

Enfin j’arrive au bourg… et là, cerise sur le gâteau la pluie se met à tomber mais je continue à pied sans mollir en direction du quartier d’Allières. C’est finalement à 300 m de l’arrivée que je croise un ami qui prend pitié de moi et me charge tout trempé dans sa voiture pour me ramener à la maison.

14h20, soit 1h40 après être descendu du train : arrivée à la maison, la pluie s’arrête !

Attendons la réorganisation des transports prévue le 1er septembre 2014 pour refaire l’expérience, mais la voiture a encore de beaux jours devant elle !